Nigeria: Bola Tinubu désigné candidat de l’APC, le parti au pouvoir

nigeria: bola tinubu désigné candidat de l’apc, le parti au pouvoir 62a14e8bc84da.jpeg
nigeria: bola tinubu désigné candidat de l’apc, le parti au pouvoir 62a14e8bc84da.jpeg

Publié le :

                Au Nigeria, le parti au pouvoir, l’APC, a choisi son candidat pour la présidentielle de 2023 : Bola Tinubu. L’ancien gouverneur de Lagos a remporté la primaire organisée dans la capitale Abuja avec 1 271 voix sur les 2 300 bulletins dépouillés dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 juin.                </p><div readability="57.045480067378">

                <p>«<em> Le parrain</em> » ou encore «<em> le boss</em> » c'est ainsi qu'il est surnommé pour son immense influence dans le pays. Une influence révélée lors de <strong><a href="https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220606-présidentielle-au-nigeria-le-parti-au-pouvoir-peine-à-trouver-son-candidat-pour-2023" target="_self" rel="noopener">cette primaire</a></strong> puisque Bola Tinubu faisait face à 23 candidats, dont l’actuel vice-président Yemi Osinbajo. Le candidat de l'APC à la présidentielle de 2023 est aussi connu pour être un fin stratège. Il est l'homme de l'ombre derrière les nominations politiques. «<em> Un faiseur de roi</em> », disent certains. Bola Tinubu s'est même vanté d'être derrière l'élection du président Buhari en 2015 et en 2019.

Le richissime musulman de 70 ans est aussi un ardent défenseur de la démocratie. Exilé dans les années 1990, il a gravi les échelons à son retour. Sénateur puis gouverneur de Lagos, sa carrière politique est marquée par de nombreuses accusations de corruption sans jamais être condamné pour autant.

Le parti d’opposition PDP choisit un candidat au profil très similaire

L’APC n’est pas le seul parti à avoir choisi son candidat. Le principal parti politique de l’opposition, le PDP, a, lui aussi, désigné le sien : Atiku Abubakar, l’ancien vice-président et lui aussi richissime homme d’affaires originaire du Nord, se présente pour la sixième fois en 30 ans. 

Les candidats des deux principaux partis nigérians sont tous les deux septuagénaires et musulmans. Alors que le pays compte 40% de chrétiens et que plus de la moitié de la population à moins de 25 ans. L’enjeu est de savoir s’ils sauront répondre aux attentes d’une jeunesse assoiffée de changement.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :