Nigeria: la Béninoise et son fils arrêtés pour inceste et expulsés

nigeria: la béninoise et son fils arrêtés pour inceste et expulsés 61415046c2238.jpeg
nigeria: la béninoise et son fils arrêtés pour inceste et expulsés 61415046c2238.jpeg

La femme béninoise , Fati Sime et son fils, Adamu, qui ont été arrêtés pour inceste dans l’État de Kwara au Nigeria, ont été expulsés.

La mère et le fils avaient été arrêtés par des agents du Nigeria Security and Civil Defence Corps (NSCDC) après que le chef du district de la communauté Mose dans la zone de gouvernement local de Kaima de l’État ait alerté sur la relation incestueuse.  

Publicité

Le porte-parole de Kwara NSCDC, Babawale Afolabi, a confirmé que Fati avait donné naissance à trois enfants pour son fils.

Des vérifications supplémentaires ont montré que Fati avait déjà 11 enfants pour son mari (le père d’Adamu) avant d’en avoir trois pour Adamu.

Il a également été entendu que Fati couche également avec son plus jeune fils identifié comme étant Boni, qui est maintenant en fuite.

Afolabi, qui a confirmé le dernier développement à Daily Trust, a déclaré que Fati et son fils avaient été expulsés. 

Fati et son premier fils, Adamu, ont été expulsés sur ordre du commandant après l’enquête et remis aux agents de la République du Bénin à la frontière.

« Mais au cours de l’enquête, le premier fils, Adamu a avoué qu’il avait des relations charnelles avec sa mère depuis sept ans », a déclaré Afolabi.

LIRE AUSSI: Inceste/ Nigeria: une Béninoise donne naissance à 3 enfants pour son fils biologique

Pendant ce temps, plus de détails sont apparus sur la relation incestueuse entre Fati et ses deux fils.

Selon une source qui maitrise bien l’affaire, les problèmes ont commencé lorsque Fati a été attrapée par son premier fils, Adamu, en train d’avoir des relations s*xelles avec son deuxième fils, Boni, dans leur champs.  

« La découverte du frère cadet d’Adamu ayant des relations charnelles avec sa femme (mère) directement au champs a dégénéré en une sérieuse dispute entre les frères qui a par la suite attiré l’attention d’autres agriculteurs des environs », a déclaré la source à Daily Trust.

« Cela a conduit plus tard à l’arrestation d’Adamu et de Fati par les agents du NSCDC à l’avant-poste de Moshe Gada à Kaiama. Boni, cependant, s’est échappé et il est toujours en fuite. »  ajoute la source.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :