Nigeria : un ritualiste condamné à une lourde peine pour possession de parties humaines 

nigeria : un ritualiste condamné à une lourde peine pour possession de parties humaines  62f8534587377.jpeg
nigeria : un ritualiste condamné à une lourde peine pour possession de parties humaines  62f8534587377.jpeg

Le tribunal de première instance, dans l’État d’Osun, au Nigeria a condamné un ritualiste et herboriste , Adeboye Moshood, à quatre ans et demi d’emprisonnement pour possession de parties humaines.

Moshood âgé de 40 ans, a été arrêté par un groupe de travail conjoint (JTF) le mardi 16 février 2021, dans sa maison à Gbayarin, dans la zone de gouvernement local d’Ayedaade.

Le procureur de la police, Fatoba Temitope, a déclaré au tribunal qu’Adeboye et ses complices avaient commis l’acte inhumain contraire aux lois 517, 242 et 430, sous-section 34 de l’État d’Osun. Il a prié le tribunal de le punir en conséquence pour dissuader les autres qui pourraient être dans une entreprise similaire.

LIRE AUSSI: Ghana: Des présumés ritualistes arrêtés avec des dessous de femmes

Cependant, Adeboye a déclaré au tribunal qu’il avait trouvé le cadavre d’une personne décédée le long d’Iworo-Gbongan en venant de la ville de Modakeke le 16 février 2022, et en le voyant, il a découvert que les parties humaines du défunt pourraient être utiles  pour l’argent rituel. Il a déclaré qu’en raison de son utilité, il a coupé les deux jambes et certaines parties du cadavre pour bien accomplir sa mission avant d’être appréhendé par les policiers qui ont trouvé les parties humaines en sa possession. Le ritualiste a par la suite déclaré au tribunal qu’il n’était pas coupable de l’accusation portée contre lui.

Dans son jugement, le magistrat Omisade a déclaré le ritualiste coupable de l’infraction et l’a condamné à 4 ans et demi d’emprisonnement avec travaux forcés.

Total
15
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :