Nigeria : une pr0s.tituée battue à mort puis brûlée, pour avoir gardé le Coran dans sa chambre 

nigeria : une pr0s.tituée battue à mort puis brûlée, pour avoir gardé le coran dans sa chambre  62a93977afe9b.jpeg
nigeria : une pr0s.tituée battue à mort puis brûlée, pour avoir gardé le coran dans sa chambre  62a93977afe9b.jpeg

Trois suspects ont été inculpés par le commandement de la police de l’État de Lagos au Nigeria pour avoir battu à mort une pr0stituée, Hannah Saliu, et brûlé son cadavre pour avoir gardé le Coran dans sa chambre.

L’un des suspects a rendu une visite à Saliu et lui a payée 1 000 nairas pour ses services. Après avoir quitté la pièce, Saliu a remarqué que ses 5 000 nairas avaient disparu, alors elle a couru après le client et l’a accusé de lui avoir volé son argent, rapporte Punch. L’accusation, cependant, a conduit à une dispute. Le client a ensuite fait participer ses amis et les a conduits dans la chambre de Saliu pour rechercher l’argent manquant.

En fouillant l’endroit, les amis auraient trouvé un Coran sous son oreiller et ils lui ont demandé pourquoi elle gardait le Livre sacré des musulmans dans la pièce où elle se prostitue.

Une source a déclaré à la publication que la découverte avait exaspéré le client et ses amis qui auraient ensuite battu la pr0stituée, l’ont poignardée et l’ont traînée hors de la pièce avant de l’incendier.

« Ce qui s’est passé, c’est que la fille était une pr0stituée et qu’un client l’a fréquentée et après avoir couché avec elle, le client a payé N1 000 pour son service. Mais lorsque le client partait, il a volé les 5 000 nairas de la pr0stituée et après avoir découvert que son argent avait disparu, la pr0stituée l’a poursuivi pour lui demander son argent. Les originaires du Nord, qui étaient avec le client que la jeune fille accusait de lui avoir volé son argent, lui ont demandé si elle était sûre qu’il lui avait volé son argent. Alors, ils décidèrent d’aller fouiller sa chambre où elle gérait ses clients.

En fouillant la pièce, ils ont trouvé le Coran sous son oreiller et ont commencé à lui demander pourquoi elle utilisait le Coran en tant que pr0stituée. Alors, ils ont commencé à l’attaquer; ils l’ont poignardée, l’ont emmenée et l’ont incendiée.

LIRE AUSSI: Nigeria : meurtre brutal d’une enseignante accusée d’avoir déchiré le Coran (afrikmag.com)

L’incident s’est produit à Alaba Rago, où résident de nombreux habitants du Nord. La fille qui a été tuée venait aussi du Nord. Leur problème était qu’elle n’était pas censée porter le Coran à cause du genre de travail qu’elle faisait. »

Le chef des relations publiques de la police d’État, SP Benjamin Hundeyin, a confirmé l’incident en disant que l’incident s’était produit en avril et que trois suspects avaient été traduits en justice.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :