Plus de 500 pêcheurs souffrent d’une maladie cutanée mystérieuse au Sénégal

Afp 8vk4y9

Plus de 500 pêcheurs auraient été touchés par une maladie cutanée infectieuse au Sénégal .

Les hommes, originaires de plusieurs villes de pêcheurs proches de la capitale Dakar , auraient contracté la maladie alors qu’ils étaient en mer.

Ils sont maintenant en quarantaine pendant qu’ils reçoivent un traitement médical, a déclaré le directeur de l’information et de l’éducation sanitaires du pays.

Le ministère sénégalais de la Santé et de l’Action sociale a déclaré que des mesures avaient été prises alors que les autorités continuaient d’enquêter, y compris une interdiction d’aller en mer qui devrait durer plusieurs jours.

Un rapport du ministère a déclaré que les symptômes subis par les hommes comprenaient «des lésions au visage, aux extrémités et, pour certains, aux organes génitaux» ainsi que des maux de tête et des températures légèrement élevées.

Afp 8vk4y9

Afp 8vk4yd

Le 17 novembre, le premier cas connu aurait été un cas de 20 ans signalant des symptômes tels qu’une éruption cutanée boursouflée, un gonflement du visage, des lèvres sèches et une rougeur des yeux.

Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale, a confirmé vendredi que la cause de la maladie n’était pas virale.

Il a tweeté: «Notre visite sur le terrain nous a donné une meilleure appréciation de la situation des pêcheurs touchés.

«De plus, nous avons la confirmation que la cause n’est pas virale et d’autres pistes sont explorées pour en savoir plus.»

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a ajouté: «[M. Sarr] avec ses collègues de l’environnement et de la pêche a tenu une réunion en présence du gouverneur de Dakar pour faire le point sur la maladie, le nombre de cas, la gestion, l’état d’enquêtes, harmonisation de la réponse pour plus d’efficacité.

«Parmi les mesures prises, laisser le gouverneur en charge, l’interdiction d’aller en mer pendant plusieurs jours, le renforcement du dispositif médical autour des quartiers, la poursuite des investigations.  

La marine sénégalaise devrait être envoyée pour prélever des échantillons d’eau pour analyse. 

Source : independent

 

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :