Présidentielle au Nigeria: un candidat fait débat en choisissant un colistier de même religion

présidentielle au nigeria: un candidat fait débat en choisissant un colistier de même religion 62ccd0df4f20c.jpeg
présidentielle au nigeria: un candidat fait débat en choisissant un colistier de même religion 62ccd0df4f20c.jpeg

Publié le :

                En choisissant un colistier de la même religion, Bola Tinubu, candidat du Congrès des progressistes (APC), a osé briser une règle tacite au Nigeria qui veut qu'un ticket de candidats à l'élection présidentielle comporte obligatoirement une personne du Sud et une autre du Nord mais surtout deux colistiers de religions différentes. Un choix qui fait beaucoup réagir dans le pays.                </p><div readability="74.402521823472">

                <p>Depuis ce lundi 11 juillet, beaucoup de réactions affluent dans le pays le plus peuplé du continent. Le Nigeria, en effet, est en proie, quasi depuis son indépendance, à des tensions et des conflits inter-religieux et ce choix d’un colistier de même religion du parti favori de la présidentielle 2023 ne manque pas de faire réagir.

Depuis des semaines, l’association des Chrétiens du Nigeria mettait en garde les deux principaux partis – l’APC, parti au pouvoir, et le Parti démocratique populaire (PDP), principal parti d’opposition – en les sommant notamment de bien choisir des chrétiennes ou des chrétiens comme colistiers de leurs deux candidats musulmans, vainqueurs de leurs primaires respectives.

Pourtant, la section de l’État de Borno de l’Association chrétienne du Nigeria (CAN) a immédiatement exprimé son soutien à la sélection de Kashim Shettima, comme colistier de Bola Tinubu. Une révolution ? Pas encore car de nombreux Nigérians du Sud, notamment des leaders d’Eglises chrétiennes ont condamné ouvertement ce choix, tout au long de la journée de lundi. Une décision également regrettée aussi par des chrétiens du Nord du pays, sur les réseaux sociaux.

Un tournant de ce début de campagne ? Peut-être car aucun des trois autres grands favoris de la présidentielle 2023 ne s’est élevé officiellement contre cette alliance Tinubu-Shettima, autrement dit entre un musulman du Sud et un autre du Nord.

À lire aussi: Présidentielle au Nigeria: le parti au pouvoir peine à trouver son candidat pour 2023

Même si Atiku Abubakar, candidat du PDP, principale formation de l’opposition, marque sa différence, il dit se présenter pour unifier le Nigeria avec le gouverneur de l’État de Delta, le chrétien Ifeanyi Okowa, comme vice-président potentiel, Atiku Abubakar lui-même étant musulman.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :