RDC: 3 morts dans une fusillade entre militaires, 3 civils tués dans une attaque à Beni

rdc: 3 morts dans une fusillade entre militaires, 3 civils tués dans une attaque à beni 6115c8467bada.jpeg
rdc: 3 morts dans une fusillade entre militaires, 3 civils tués dans une attaque à beni 6115c8467bada.jpeg

Un soldat a tué par balles deux officiers avant d’être abattu lors de son arrestation, mercredi à Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), où trois civils ont par ailleurs été tués dans une nouvelle attaque, a-t-on appris de sources militaire et administrative. « Un soldat a tué par balles son chef, un capitaine, qui lui rappelait l’interdiction d’embarquer des civils dans des véhicules de l’armée, puis il a tué un lieutenant qui condamnait son acte », a déclaré le porte-parole de l’armée à Beni (Nord-Kivu, est), le lieutenant Antony Mualushay, à l’AFP.

« Quand il a vu les soldats envoyés pour l’arrêter, il a ouvert encore le feu. Pour maîtriser la situation on a tiré sur lui et je confirme qu’il vient d’être tué », a ajouté l’officier.

Par ailleurs, dans une attaque « des ennemis assimilés aux ADF » (Forces démocratiques alliées), dans la nuit de mardi à mercredi, « il y a un bilan provisoire de trois corps » de civils, a déclaré le délégué du gouverneur du Nord-Kivu à la cité de Kainama, Muhindo Isaya.

Les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont placées depuis le 6 mai en état de siège, pour lutter contre les groupes armés qui terrorisent les civils. Le président Félix Tshisekedi y a remplacé des autorités civiles par des officiers de l’armée et de la police.

Mais pendant les 90 jours de l’état de siège, 485 civils ont été tués par ces groupes armés actifs dans la zone, dont 254 par des ADF accusés de massacres d’au moins 6.000 civils depuis 2013, d’après un bilan de l’épiscopat congolais.

Les gouverneurs militaires du Nord-Kivu et de l’Ituri ont été appelés à Kinshasa pour l’évaluation de cette mesure d’état de siège par la commission « Défense et sécurité » de l’Assemblée nationale.

A l’origine des rebelles musulmans ougandais, les ADF ont trouvé refuge depuis près de trente ans dans l’est de la RDC.

Que pensez-vous de cet article?

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :