RDC: au moins 14 civils tués dans l’attaque d’un camp des déplacés

rdc: au moins 14 civils tués dans l’attaque d’un camp des déplacés 627b0ea3b3b00.jpeg
rdc: au moins 14 civils tués dans l’attaque d’un camp des déplacés 627b0ea3b3b00.jpeg

Au moins 14 civils ont été tués lundi dans un camp de déplacés en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, par des présumés miliciens du groupe armé Coopérative pour le développement du Congo (Codeco), a indiqué mardi un groupe d’experts. « Au moins 14 civils ont été tués au camp de déplacés de Lodda, près de Fataki » dans le territoire de Djugu en Ituri ce lundi. « Les Codeco-URDPC sont soupçonnés », a affirmé sur twitter le Baromètre sécuritaire de Kivu (KST), qui dispose d’experts dans cette région.

« Les miliciens Codeco sont venus vers 21H00, ils ont attaqué simultanément le site des déplacés à Lodda et le camp des militaires vers Fataki » distant de 9 km, a déclaré à l’AFP Jules Tsuba, président de la société civile du territoire de Djugu.

Selon M. Tsuba, les deux attaques ont fait 15 morts dont un militaire mais « la majorité des victimes sont des enfants ». Dans des clichés envoyés à l’AFP, on compte au moins 9 corps d’enfants qui baignent dans le sang, étalés à même le sol.

« Ce bilan est encore provisoire, c’est choquant de voir les enfants coupés à la machette », a ajouté M. Tsuba.

Le Codeco-URDPC (Union de révolutionnaires pour la défense du peuple congolais) est une fraction de ce groupe armé (Codeco) structuré autour d’une secte religieuse.

Cette milice prétend défendre les membres de la communauté Lendu contre la communauté rivale Hema et contre les forces de sécurité,. Il est considéré comme un des groupes les plus meurtriers de l’est congolais.

Que pensez-vous de cet article?

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :