RDC : la ministre de la Justice demande le retour de Willy Bakonga en prison

rdc : la ministre de la justice demande le retour de willy bakonga en prison 61a2dd41559fe.jpeg
rdc : la ministre de la justice demande le retour de willy bakonga en prison 61a2dd41559fe.jpeg

Publié le :

                L’ancien ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga rentrera-t-il en prison ? Condamné fin avril à trois ans de prison pour « blanchiment d'argent »et « transfert illicite de capitaux vers l'étranger », il a été libéré jeudi dernier, soit près de 7 mois après son arrestation. Un jour après cette remise en liberté et le tollé qu’il a provoqué, la ministre de la Justice Rose Mutombo a soulevé des anomalies dans la décision et suggère sa remise en prison.                 </p><div readability="59.938315539739">

                <p><em>Avec correspondant à Kinshasa,</em><strong> Patient Ligodi</strong>

Dans une correspondance adressée par Rose Mutombo, ministre de la Justice, au procureur général près la Cour de cassation, on apprend que l’acte qui a permis la libération de Willy Bakonga est une lettre envoyée au directeur de la prison centrale de Makala par le procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Cette correspondance contenait une liste des condamnés qui seraient éligibles à la décision de mesure de grâce collective prise en juillet par le chef de l’État. Seulement, la ministre fait remarquer que le nom de Willy Bakonga a été repris alors que ce dernier ne dépend pas de la juridiction du procureur près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

La ministre de la Justice désapprouve cette démarche et considère qu’il s’agit d’un « manquement grave et d’un excès de pouvoir qui porte atteinte à l’exécution de l’Ordonnance présidentielle du 28 juillet 2021 portant mesure collective de grâce ». 

Elle demande ainsi que Willy Bakonga rentre en prison. « Les personnes condamnées par la Cour de cassation doivent être ramenées dans l’état où elles étaient, avant sa lettre, à la prison centrale de Makala », dit-elle. 

Côté défense de Willy Bakonga, ses avocats disent qu’ils n’ont à ce stade aucun commentaire à faire sur le contour de cette libération. 

À lire aussi : RDC: l’ancien ministre Willy Bakonga libéré

            </div>
Total
34
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :