RDC: le directeur du musée Gungu, incendié il y a un mois, se bat pour les œuvres sauvées

rdc: le directeur du musée gungu, incendié il y a un mois, se bat pour les œuvres sauvées 61ad6cb52329c.jpeg
rdc: le directeur du musée gungu, incendié il y a un mois, se bat pour les œuvres sauvées 61ad6cb52329c.jpeg

Publié le :

                C'était il y a tout juste un mois. Un incendie impressionnant ravageait le musée de Gungu, à Kikwit, en République Démocratique du Congo. Seules 2 000 pièces ont pu être sauvées.                </p><div readability="53.900602409639">

                <p>Le musée privé de Gungu, à Kikwit, le plus grand du pays, est parti en fumée dans la nuit de jeudi 4 à vendredi 5 novembre, avec plus de 25 000 pièces dont des masques traditionnels et autres objets historiques de grande valeur.

L’origine de l’incendie reste encore inconnue, même si les responsables de ce site, dans la province de Kwilu, privilégient la piste criminelle.

Joint par Christina Okello, de la rédaction Afrique, le directeur du musée Aristote Kibala raconte ses efforts pour donner un nouveau souffle aux seules 2 000 pièces qui ont pu être sauvées. 


Je suis déterminé parce que cette inspiration me dicte de faire plus.

Aristote Kibala, directeur du musée Gungu, en RDC

À lire aussi: RDC: des milliers d’objets historiques détruits dans l’incendie du plus grand musée privé du pays

Les oeuvres seront exposées, en juillet prochain, lors d’un festival. Pour l’heure, l’enquête sur l’origine de l’incendie piétine. Le directeur du musée a demandé l’aide de la communauté internationale, disant ne pas faire confiance aux autorités congolaises.

            </div>
Total
29
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :