RDC: le Dr Mukwege invité pour la première fois à s’exprimer en public lundi à Kinshasa

rdc: le dr mukwege invité pour la première fois à s’exprimer en public lundi à kinshasa 6270835cecb61.jpeg
rdc: le dr mukwege invité pour la première fois à s’exprimer en public lundi à kinshasa 6270835cecb61.jpeg

Le colauréat du prix Nobel de paix 2018, le gynécologue congolais Denis Mukwege, longtemps frappé d’ostracisme dans son propre pays, donnera lundi une conférence sur le thème du « viol comme arme de guerre » à l’université de Kinshasa, a rapporté la presse kinoise. Ce sera une première dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), après une conférence sur le même thème tenue le mois dernier à l’université de Lubumbashi (sud-est), la deuxième ville du pays et capitale du Katanga minier.

« Je serai en conférence publique à l’Université de Kinshasa ce lundi 2 mai à 12h », a indiqué le Dr Mukwege sur Twitter, en remerciant l’Unikin et son recteur, le professeur Jean-Marie Kayembe Ntumba, pour cette invitation.

Le gynécologue et chirurgien, fondateur de l’hôpital de Panzi, à Bukavu, le chef-lieu de la province du Sud-Kivu (est de la RDC), a reçu en 2018 le prix Nobel de la paix pour son action en faveur des femmes victimes de viols utilisés comme armes de guerre, tout comme la militante yazidie Nadia Murad, ex-esclave des djihadistes de l’Etat islamique (EI). Il a consacré sa vie à soigner les femmes victimes de ces violences en RDC et dans d’autres pays et est devenu « L’homme qui répare les femmes » dans le film réalisé en 2015 par le cinéaste belge Thierry Michel.

Le Dr Mukwege, titulaire de nombreuses distinctions internationales – notamment en Belgique -, n’a de cesse de réclamer la fin de l’impunité pour les auteurs de ces actes et l’instauration d’une justice transitionnelle en RDC.

Le régime de l’ancien président Joseph Kabila Kabange (2001-2019) et les médias officiels congolais avaient superbement ignoré l’octroi du prix Nobel au gynécologue. Il avait fallu attendre septembre 2019 pour qu’il rencontre le nouveau chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. Les deux hommes avaient évoqué le Fonds mondial pour les survivants de violences sexuelles dans les conflits que le Dr Mukwege promeut aux côtés de Nadia Murad.

Que pensez-vous de cet article?

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :