RDC: le roi des Belges à Lubumbashi devant les étudiants

rdc: le roi des belges à lubumbashi devant les étudiants 62a3f159dc28f.jpeg
rdc: le roi des belges à lubumbashi devant les étudiants 62a3f159dc28f.jpeg

Publié le :

                Après Kinshasa, le couple royal belge s’est rendu vendredi 10 juin à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga, pour les quatrième et cinquième jours de sa visite en RDC. Le roi Philippe s’est adressé à la jeunesse, appelant les Congolais à regarder vers le futur. Le souverain des Belges a évoqué non seulement la question de la paix et de la sécurité en RDC, mais aussi les questions de l’exploitation des ressources naturelles. Celles-ci devraient permettre de relever certains défis, notamment la lutte contre la pauvreté.                </p><div readability="67.775275275275">

                <p><em>Avec notre correspondante à Lubumbashi,</em> <strong>Denise Maheho</strong>

Petits drapeaux de la Belgique et de la RDC en main, près de 10 000 étudiants sont venus écouter le roi Philippe. Dans son discours, il a évoqué le passé colonial, mais aussi les ressources naturelles du sol congolais, riche en cuivre et en cobalt, avant d’appeler les jeunes à regarder vers le futur et à en tirer profit :

« Il vous revient de tirer ces richesses naturelles le plus de valeur ajoutée dans votre propre pays, au profit des Congolais, grâce aux aptitudes que vous aurez acquises », a-t-il dit.

                </span>
            </figcaption>
                </div>
<p>Les étudiants ont eu des sentiments partagés après avoir <strong><a href="https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220607-rdc-le-roi-philippe-de-belgique-est-arrivé-à-kinshasa-pour-une-visite-de-six-jours" target="_self" rel="noopener">écouté le souverain belge</a></strong>. « <em>Il nous a encouragés</em>, explique Priscille Mukadi, étudiante en économie. <em>Il a dit que la vraie richesse du Congo n’est pas seulement le cobalt et tous les gisements miniers, mais la vraie richesse, c’est la jeunesse. Et moi, ça m’a particulièrement touchée.</em> »

En revanche, Chance Mungwa, de la faculté de géologie, est déçu. Au-delà de ce discours teinté de bonnes intentions, il s’attendait à des annonces concrètes : « Moi personnellement, je suis venu pour savoir quel plan a-t-il pour notre pays. Et non nous rappeler ce qu’on a et ce qu’on n’a pas. »

Samedi 11 juin, le couple royal visite le projet de reconstitution de la forêt du village Katanga. Cela avant de continuer son périple à Bukavu dimanche 12 juin.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :