RDC : Les millions de la cagnotte dorée des parlementaires

rdc : les millions de la cagnotte dorée des parlementaires 6317f132515cd.jpeg
rdc : les millions de la cagnotte dorée des parlementaires 6317f132515cd.jpeg

Le budget annuel pour le fonctionnement du Parlement congolais dépasse les 650 millions de dollars.

À 16 mois du futur – et toujours hypothétique – scrutin présidentiel, qui doit se tenir en décembre 2023 selon la Constitution de la République démocratique du Congo, Martin Fayulu, un des leaders de l’opposition, a dévoilé, la semaine dernière, le “vrai salaire” des députés sous le régime de Félix Tshisekedi : 21 500 dollars. Depuis cette sortie, la polémique enfle sur ces indemnités que la plupart des élus sont incapables de chiffrer avec précision et encore moins de justifier.

Notre salaire est de 7 500 dollars”, explique un député qui reconnaît que son “mois est plus élevé” sans pouvoir donner un chiffre précis “parce que cela dépend du travail et des primes”, continue-t-il avec une belle franchise.

À y regarder de plus près, en disséquant les dépenses mensuelles du Trésor public, force est de constater que les 500 députés et 109 sénateurs “coûtent” bien plus que les 21 500 dollars aux caisses de l’État.

Au mois de juin, l’État, en plus des “frais de fonctionnement en faveur du Sénat” est ainsi intervenu pour “les frais de ratification de 5projets de loi” (pour 215 000 dollars) ou pour “les travaux intensifs de la commission politique, administrative et juridique (PAJ)” pour un montant de 1,1 million de dollars.

Pour le mois de juin 2022, le Trésor public a ainsi décaissé la somme de 26 362 203 517,22  francs congolais, soit, au taux de conversion d’un dollar pour 2000 fc, un peu plus de 13,2 millions de dollars.

Pour le mois de juillet, le Sénat a perçu 13,5 millions de dollars, une somme qui oscille légèrement de mois en mois depuis le début de l’année.

Une fois les Sénateurs payés, le président de cette Haute chambre dispose encore d’une enveloppe d’un peu plus de 10 millions pour régler les dépenses des… sept membres de son bureau, la caisse de retraite des sénateurs et les autres menus frais de fonctionnement.

Le président de la Chambre en visite à Bruxelles

La chambre basse du Parlement n’est pas oubliée. Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, qui était de passage ce début de semaine à la Chambre belge pour signer un protocole de coopération, perçoit chaque mois entre 17,5 et 20 millions de dollars du Trésor public, pour faire “tourner” son institution. En juin 2022, ce sont 19,8 millions de dollars qui sont sortis des caisses de l’État pour le fonctionnement de l’Assemblée, la caisse de solidarité et les indemnités parlementaires des 500 députés congolais. Un chiffre qui est “tombé” à 17,5 millions en juillet.

Sur base d’une moyenne depuis le début de l’année, chacun des 500 députés coûte mensuellement la bagatelle de 37 278 dollars. Montant auquel il faut ajouter – notamment – les frais d’acquisition par l’État d’un véhicule 4×4 (la fameuse Hyundai Palissade) pour chaque député. Coût du véhicule : approximativement 70 000 dollars.

Comme son collègue du Sénat, le président Mboso dispose d’une marge mensuelle appréciable. En effet, après avoir payé la caisse de retraite des députés, les membres de son bureau, les primes des présidents des différentes commissions, les frais de mission, les frais médicaux et le fonctionnement de son institution, il dispose encore d’une enveloppe de plus de 4 millions de dollars pour ses divers frais.

Sur un an, le coût du Parlement congolais s’élève donc à 384 millions de dollars.

L’appétit des députés provinciaux

Depuis le lancement de ce débat sur les chiffres des émoluments des députés et sénateurs nationaux, les députés provinciaux, qui attendent toujours que leur “véhicule de fonction” leur soit livré, réclament “une augmentation significative” de leurs salaires, selon un élu de la Tshopo qui rappelle, qu’“il n’est pas rare” qu’ils doivent attendre plusieurs mois pour percevoir leurs salaires.

Que pensez-vous de cet article?

Total
7
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :