RDC: naissance d’un gorille dans le parc de Kahuzi-Biega

rdc: naissance d’un gorille dans le parc de kahuzi biega 611db7749c678.jpeg
rdc: naissance d’un gorille dans le parc de kahuzi biega 611db7749c678.jpeg

Publié le :

Le samedi 7 août, la femelle Mwinja a donné naissance à un bébé mâle, dans le parc naturel de Kahuzi-Biega en République démocratique du Congo. C’est le premier bébé de Mjinja avec le mâle Nabirembo. Les populations de gorilles des plaines reprennent des couleurs dans cette région.

Samedi 7 août, le parc de Kahuzi-Biega en République démocratique du Congo a enregistré la naissance d’un bébé gorille des plaines de l’Est. Le parc national congolais de Kahuzi-Biega, qui s’étend sur 600 000 hectares, est un sanctuaire pour cette sous-espèce (dite aussi de Grauer) endémique de la République démocratique du Congo.

D’après le dernier décompte effectué par le parc, 172 individus trouvent refuge dans ce parc. Il s’agit du plus grand gorille au monde. À l’âge adulte, un mâle peut mesurer jusqu’à 1,83 mètre et peser 227 kg.

Une situation qui s’améliore dans le parc

L’institut congolais pour la conservation de la nature l’affirme : le gorille de Grauer n’est plus en danger imminent. C’est ce que constate également Hubert Mulongoy, porte-parole du parc de Kahuzi-Biega où le gorille est né. Ces dernières années, la situation sécuritaire s’est améliorée dans cette région, entraînant une stabilisation de la population de cette espèce.

Mais le chemin a été long. Hubert Mulongoy reconnaît que « le parc naturel de Kahuzi-Biega a traversé beaucoup de problèmes depuis 2018, jusque début 2021, avec les peuples autochtones et les riverains [du fait] des conflits qu’il y avait au parc ». L’arrêt des violences est donc « un signe d’espoir » pour le parc qui souhaite sortir de la liste du patrimoine mondial en péril de l’Unesco. Le porte-parole note qu’ « il n’y a presque plus de conflits, nous sommes en bons termes avec les autochtones et les riverains et il y a maintenant une naissance ». Pour le parc, « cette entente [peut faire] espérer à une augmentation des gorilles à Kahuzi-Biega ».

Mais une espèce toujours menacée à l’échelle mondiale

Le gorille de Grauer est cependant toujours l’une des espèces de gorille les plus menacées. La Wildlife Conservation Society estime qu’il resterait 3 800 individus dans le monde. D’après des données analysées par l’ONG en 2016, cette espèce aurait subi une baisse de 77% du nombre d’individus entre les années 1990 et 2016.

► À lire aussi : RDC: 6 naissances de gorilles depuis janvier dans le parc des Virunga

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :