RDC: nomination polémique d’un ex-rebelle pour coordoner le nouveau programme DDRCS

rdc: nomination polémique d’un ex rebelle pour coordoner le nouveau programme ddrcs 61147b3b00007.jpeg
rdc: nomination polémique d’un ex rebelle pour coordoner le nouveau programme ddrcs 61147b3b00007.jpeg

Publié le :

La polémique enfle contre la nomination d’un ancien chef rebelle proche du M23, Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi, comme coordonnateur du programme DDRCS de désarmement, de démobilisation et de relèvement communautaire et de stabilisation, lancé par le président congolais Félix Tshisekedi.

C’est au tour du prix Nobel Denis Mukwegue de dénoncer cette nomination comme la marque d’une impunité qui risque selon lui d’encourager les crimes de guerre et contre l’humanité à se perpétuer au Congo.


Cette stratégie encourage tous les autres criminels qui sont encore en brousse de continuer à tuer, à violer, à détruire puisqu’ils savent qu’un jour, la stratégie de détruire va les amener au pouvoir ou les amener à occuper des positions dans l’administration, l’armée, la police, etc. C’est une façon de pérenniser la souffrance de la population […] Si les gens ont cette impression qu’ils finiront par être gratifiés pour le mal qu’ils font à la population, pourquoi voulez-vous qu’ils arrêtent?

Denis Mukwegue dénonce la stratégie de «gratification» d’anciens criminels

Le gynécologue, fondateur de l’hôpital Panzi à Bukavu, a soigné de nombreuses femmes mutilées ou violées par des membres des groupes armés.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :