RDC: plus de 61 ans après sa mort, les funérailles de Patrice Lumumba pour la fête de l’indépendance

rdc: plus de 61 ans après sa mort, les funérailles de patrice lumumba pour la fête de l’indépendance 62bcfd8ce38f5.jpeg
rdc: plus de 61 ans après sa mort, les funérailles de patrice lumumba pour la fête de l’indépendance 62bcfd8ce38f5.jpeg

Publié le :

                Plus de 61 ans après sa mort, la dépouille de Patrice Lumumba sera inhumée ce jeudi 30 juin 2022, jour de l’anniversaire de l’indépendance. Point final de plus de dix jours de commémorations qui ont débuté à Bruxelles par la remise par la Belgique d’une dent attribuée à l’ancien Premier ministre congolais, et conservée toutes ces années par un policier belge.                 </p><div readability="99.893316598682">

                <p><em>De notre envoyée spéciale à Kinshasa, </em>

Ce mercredi, la dépouille a été emmenée au palais de la Nation pour une cérémonie avec une portée très symbolique. C’est dans cette salle, il y a presque 62 ans jour pour jour, que Patrice Lumumba a tenu un discours qui est rentré dans l’histoire. Une prise de parole, le jour de l’indépendance du pays, dans laquelle il avait fustigé la colonisation devant un roi des Belges médusé. 

Et 62 ans plus tard, ce discours a été rediffusé dans cette même salle en présence du président congolais Félix Tshisekedi, mais aussi de beaucoup d’officiels. En effet, quasiment toutes les grandes personnalités de l’État étaient présentes.  

►Dossier : Patrice Lumumba, une indépendance assassinée

Une cérémonie qui a aussi rendu hommage à Joseph Okito et Maurice Mpolo. Ces deux compagnons d’infortune ont aussi été assassinés avec Patrice Lumumba, le 17 janvier 1961. Les deux familles avaient regretté, il y a quelques jours, d’être maintenues en marge de ces commémorations. Cette fois-ci, les trois hommes ont été décorés à titre posthume par le président de la République.

Inhumation en plein cœur de la capitale 

Ce jeudi, c’est la dernière ligne de ces commémorations, avec la dernière cérémonie prévue en plein cœur de Kinshasa. C’est à l’échangeur de Limete, que se trouve le lieu du repos éternel de Patrice Lumumba, à côté d’un grand monument à sa gloire, il y a désormais un mausolée dans lequel va être installé le cercueil. 

► À lire aussi : À Kinshasa, les derniers préparatifs au mémorial du héros national Lumumba

Pour en arriver là, il y a quand même eu quelques péripéties. Ce retour de la dépouille de Patrice Lumumba a été retardé à plusieurs reprises avant d’avoir finalement lieu le 22 juin dernier. Et même ensuite, cette inhumation, dans le programme, était prévue pour le 29 juin. Tout cela a finalement été modifié dernièrement pour faire coïncider cette inhumation avec l’anniversaire de l’indépendance du pays.

<div class="m-em-image">

La famille de Patrice Lumumba devant le Palais de la Nation de Kinshasa, le 29 juin 2022.
La famille de Patrice Lumumba devant le Palais de la Nation de Kinshasa, le 29 juin 2022. © Paulina Zidi / RFI
    </div>Doit participer à ces funérailles évidemment, la famille de Patrice Lumumba, mais aussi de ses deux compagnons d’infortune tués le même jour que lui, Joseph Okito et Maurice Mpolo. Les principales têtes de l’État congolais sont annoncées et le président Félix Tshisekedi doit y faire un discours. Ce sera finalement sa première prise de parole depuis que le pays a récupéré la dépouille de Patrice Lumumba. 

L’inhumation, en elle-même, aura lieu en petit comité avec surtout la famille de Patrice Lumumba, trois de ses enfants François, Roland et Juliana, et une partie de ses petits-enfants qui ont suivi tout le parcours de ce cercueil entre la Belgique, le Sankuru, Kisangani, le Haut-Katanga et bien sûr cette dernière étape à Kinshasa.

            </div>
Total
3
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :