RDC: reprise des combats entre l’armée et les rebelles du M23

rdc: reprise des combats entre l’armée et les rebelles du m23 62e334ea88057.jpeg
rdc: reprise des combats entre l’armée et les rebelles du m23 62e334ea88057.jpeg

Les combats ont repris mercredi, après plus de deux semaines d’accalmie, entre l’armée gouvernementale congolaise et les rebelles du M23 dans la province du Nord-Kivu (est de la République démocratique du Congo), ont rapporté la radio onusienne Okapi et le site d’information Actualité.cd, citant des sources locales. Ces affrontements se sont produits dans le village de Kabingo, dans le territoire de Rutshuru. Aucun bilan n’était disponible mercredi soir.

Des sources de la région rapportent que ces accrochages ont éclaté après qu’une patrouille des Forces armées de la RDC (FARDC) eut croisé des miliciens du M23 (Mouvement du 23 mars), selon Radio Okapi, parrainée par l’ONU.

Les rebelles voulaient s’approvisionner dans les champs des paysans.

Un échange de tirs a été entendu mais la situation s’est calmée quelques heures plus tard.

Le porte-parole des opérations Sokola 2, menées par les FARDC et chargées de combattre les groupes armés locaux et étrangers présents au Nord-Kivu, a pour sa part affirmé que les rebelles ont été repoussés après avoir tenté de piller les récoltes de la population.

Les combats opposant l’armée gouvernementale et le M23 avaient cessé depuis plus de deux semaines, en dépit du rejet par la rébellion d’un cessez-le-feu négocié début juillet par une médiation de l’Angola entre la RDC et le Rwanda.

Les rebelles occupent depuis plus d’un mois la cité de Bunagana, frontalière avec l’Ouganda, conquise après la prise de plusieurs villages dans le groupement de Jomba à l’issue des combats avec les FARDC.

Le M23 est une ancienne rébellion à dominante tutsi vaincue militairement en 2013 par les FARDC avec l’aide des Casques bleus de la Monusco. La rébellion a repris les armes en fin d’année dernière, en reprochant à Kinshasa de ne pas avoir respecté des accords sur la démobilisation et la réinsertion de ses combattants. Kinshasa accuse Kigali de soutenir cette rébellion, ce que le Rwanda conteste.

Que pensez-vous de cet article?

Total
18
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :