RDC : Train de vie somptueux du palais présidentiel

rdc : train de vie somptueux du palais présidentiel 61e0cead59330.jpeg
rdc : train de vie somptueux du palais présidentiel 61e0cead59330.jpeg
En dollars, ce déplacement de l’épouse du chef de l’État – qui n’a aucun statut officiel dans la Constitution congolaise – aura coûté la bagatelle de 241 000 dollars aux caisses du pays.

La liste de ces affrètements dispendieux est longue comme une journée d’embouteillages sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa ou une journée passée sur des routes défoncées et impraticables à l’intérieur du pays. Parmi ces dépenses, on notera l’avis de débit PVR 0000060572 du 26 août 2021 pour le “paiement pour couvrir les frais d’affrètement d’un aéronef pour les déplacements imminents du chef de l’État” pour un montant de 2 718 369 672 de francs congolais, soit 1 359 184 dollars versés à une société helvète spécialisée dans la location d’avions de luxe. Au total, rien que cette société a été mise à contribution une dizaine de fois en 2021 pour un montant proche de 5 millions de dollars.

Petits matériels de bureau et cartes téléphoniques

Des dépenses moindres mais plus étonnantes sont à découvrir notamment dans les frais liés à la Maison civile du chef de l’État. Ici, on peut découvrir toute l’assiduité des membres de ce bureau qui ont besoin chaque mois d’acheter des “fournitures et du petit matériel de bureau” en deux virements l’un de 65 100 000 et l’autre de 70 000 000 FC, soit près de 68 000 dollars tous les mois !

Même surprise, quand on découvre que la même Maison civile du président de la République dépense tous les mois pour des cartes prépayées de téléphone 93 000 000 de francs congolais, soit 46 500 dollars, ce qui représente une belle quantité d’unités avec ou sans taxe du Registre des appareils mobiles (RAM), cette nouvelle ponction qui suscite la colère de la rue congolaise car elle ponctionne chaque recharge d’unité et donc chaque Congolais sans que personne sache exactement les montants perçus au travers de cette taxe, ni l’affectation de ces fonds.

La même Maison civile a aussi une ligne de dépense qui suscite l’étonnement puisqu’elle prévoit la “mise à disposition de frais secrets de recherche”pour un montant mensuel de 240 000 dollars.

Gourmand Inspection générale des finances

Mais que dire face à l’appétit et aux besoins de l’Inspection générale des finances (IGF), celle que nombre de Kinois hilares ont rebaptisé les “incorruptibles Béton” (Béton étant le surnom dont certains ont affublé Tshisekedi).

Les lignes de dépenses consacrées à ce service sont innombrables et représentent des sommes conséquentes sur un an. L’Eliot Ness congolais et ses hommes, qui dépendent du chef de l’État, peuvent ainsi compter chaque mois sur des frais de fonctionnement, des frais de communication et“autres frais” sans oublier des sommes importantes pour la “mise à disposition de fonds au profit de l’IGF au titre du solde relatif à la prise en charge des frais judiciaires des divers dossiers en instruction auprès des cours et tribunaux”, la plupart de ces frais sont couverts par des paiements en… espèces.

Le “nouveau” palais présidentiel

Cette liste de plus de 6 000 pages comporte aussi quelques lignes consacrées à la réhabilitation du “Domaine présidentiel Mont Ngaliema, pont Nyema, route Kalemie” pour un montant mensuel de plus de 3,5 millions de dollars au profit de la société Malta Forrest, qui rénove l’ensemble de fond en comble. Le site présidentiel situé sur les hauteurs de Kinshasa qui devrait être piqué d’une petite dizaine de villas grand luxe a été rebaptisé par certains au nom de “Camp Roi Philippe”, tant il se murmure dans la capitale congolaise que le clan Tshisekedi met les bouchées doubles pour que cet ensemble puisse accueillir notre roi Philippe dès que la pandémie lui en laissera l’opportunité.

Les dernières lignes de ce long inventaire portent notamment sur les frais en cash (espèces) mis à la disposition de la famille présidentielle pour son voyage au Kasaï entre le 20 et le 31 décembre. La gabegie est gigantesque dans un pays où la majorité de la population vit avec moins d’un dollar par jour.

Total
6
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :