RDC : trois journalistes en détention sans jugement à la prison centrale de Bumba

rdc : trois journalistes en détention sans jugement à la prison centrale de bumba 6270831906870.png
rdc : trois journalistes en détention sans jugement à la prison centrale de bumba 6270831906870.png

Trois journalistes de la radio « Mwana Mboka » ont été arrêtés et sont détenus sans jugement à la prison centrale de Bumba, deuxième ville de la province de la Mongala (nord-ouest de la République démocratique du Congo), dénonce vendredi Journaliste en danger (JED) dans un communiqué. L’ONG congolaise exige leur libération immédiate. Dieu Agba, Albert Mohila et Patrick Bondo ont été arrêtés le vendredi 22 avril 2022, à la suite d’un mandat émis par le procureur Atafu Atato Fidel du tribunal de paix de Bumba, explique JED. Les trois journalistes totalisent sept jours de détention sans jugement. Ils sont accusés d’avoir fait, sur les ondes de leur radio, des déclarations injurieuses à l’endroit de Jean-Pierre Lihau, vice-Premier ministre de la Fonction publique et propriétaire d’une radio concurrente, « La voix de Bumba », émettant comme ‘ »Mwana Mboka » dans la ville de Bumba.

Contacté par JED depuis sa cellule de prison, un des journalistes détenus réfute ces accusations. D’après lui, c’est plutôt le coordinateur de leur radio qui aurait proféré des propos incriminés dans son émission. Il serait par ailleurs actuellement recherché.

Selon des sources locales, la radio « Mwana Mboka », appartenant à l’ancien gouverneur de la province de la Mongala et actuellement député national, Ngbundu Malengo, et la radio « La voix de Bumba », appartenant au ministre Jean-Pierre Lihau, se livrent régulièrement une guerre des ondes sur fonds d’un conflit de leadership de leurs promoteurs.

Que pensez-vous de cet article?

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :