RDCongo: attaque de Bukavu: les Kivutiens commencent à douter

rdcongo: attaque de bukavu: les kivutiens commencent à douter 6184861f22c2c.jpeg
rdcongo: attaque de bukavu: les kivutiens commencent à douter 6184861f22c2c.jpeg

Par Marie-France Cros.

Au lendemain de l’attaque spectaculaire de présumés rebelles contre la ville de Bukavu, les Kivutiens sont de plus en plus nombreux à se poser des questions au sujet de celle-ci en raison de plusieurs questions sans réponse.

Mercredi, le gouverneur du Sud-Kivu, Theo Ngwabidje, avait annoncé 9 morts, dont 6 assaillants et 3 militaires, et 36 détenus, à l’issue d’une attaque au centre de Bukavu par de présumés rebelles, ayant duré une douzaine d’heures. Jeudi, toutefois, de plus en plus de Kivutiens s’interrogeaient sur cette attaque.

Des innocents arrêtés

Ainsi, plusieurs sources de La Libre Afrique.be rapportent que des jeunes gens des quartiers Essence et Panzi, au sud de la ville, ont été arrêtés comme « rebelles » alors qu’ils accompagnaient des blessés au centre de santé ou en revenaient. On parle aussi d’enfants de la rue capturés par les forces de l’ordre, parfois pour avoir approché de présumés rebelles alors que ceux-ci parcouraient les rues de Bukavu en appelant la population à se joindre à eux. La société civile de Cahi réclame 10 jeunes gens ainsi arrêtés, rapporte le journal kivutien La Prunelle, parmi lesquels 7 font partie de la même famille, dont un membre a été tué par une balle perdue. « Le nombre de 36 assaillants capturés est donc surestimé », note une des sources de La Libre Afrique.be.

Alors que le calme est revenu dans la capitale provinciale et que les activités reprenaient peu à peu, jeudi, des habitants de Bukavu s’interrogent sur le fait que les militaires n’avaienr rien prévu contre cette attaque alors que des rebelles en armes capturés la semaine dernière par des étudiants de l’Université de Bukavu – alors qu’ils se cachaient dans les taillis environnant le campus – auraient reconnu avoir pour mission de préparer une attaque de Bukavu pour le 1er novembre; elle a eu lieu le 3 novembre.

RDC : Confusion autour des auteurs de l’attaque de Bukavu

L’ONG sud kivutienne Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) a publié jeudi un communiqué à ce sujet. Après avoir exprimé de la compassion pour les victimes civiles et militaires de mercredi, le texte « condamne avec force les arrestations et interpellations de certains citoyens innocents » et exige leur relaxe. Et de souligner que « la population voudrait bien connaître » l’identité réelle des assaillants, leur nombre, d’où ils venaient, leurs commanditaires et où ils sont partis après l’attaque d’hier.

Le drapeau de l’un, les revendications de l’autre

On s’interroge aussi sur le fait que les assaillants ont déployés des drapeaux rouges et jaunes de l’ACN, un parti politique du Nord-Kivu, alors que le chef de la région militaire du Sud-Kivu, le général Bob Kilubi, a accusé de l’attaque une nouvelle coalition inconnue, le CPCA-A64, qui serait formée de deux milices du Nord-Kivu (voir lien ci-dessus), coalition dont la population de Bukavu n’a pas vu les drapeaux. Comment ces miliciens nord-kivutiens sont-ils arrivés à Bukavu? Qui les a amenés? Pourquoi n’ont-ils pas porté leur message de révolte au Nord-Kivu d’abord?

Une des sources kivutiennes de La Libre Afrique.be rapporte que « les gens s’interrogent sur une possible mise en scène pour justifier l’imposition de l’état de siège au Sud-Kivu » également. Le Nord-Kivu et l’Ituri sont sous état de siège et administration militaire depuis mai dernier, une situation jugée sévèrement par un récent rapport de l’Assemblée nationale, qui relève notamment le coulage financier engendré par l’état de siège et a demandé de manière « urgente » le « renouvellement » de la chaîne de commandement militaire nationale et dans les deux provinces sous administration de l’armée.

RDCongo: état de siège en Ituri et au Nord-Kivu: un rapport parlementaire qui décoiffe

Et notre source de poursuivre: « Car cette administration par l’état de siège (…) est ce qui arrangererait un pouvoir incompétent et dépensier ».

Que pensez-vous de cet article?

Total
6
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :