RFI fulfulde fête sa première année de diffusion

rfi fulfulde fête sa première année de diffusion 61b7f653de00d.jpeg
rfi fulfulde fête sa première année de diffusion 61b7f653de00d.jpeg

Publié le :

                Il y a pile un an, RFI lançait ses programmes en fulfulde. Deux heures de diffusion, chaque jour, dans la langue maternelle des ethnies peuls. Du Tchad au Sénégal, en passant par le Cameroun ou encore la Guinée, près de 50 millions de personnes peuvent, depuis le 14 décembre 2020, se réveiller avec un journal d’information en fulfulde. Matthias Raynal est parti à la rencontre des auditeurs guinéens.                </p><div readability="87.970906378217">

                <p>RFI en fond sonore. « <em>On est en train d’écouter ici une édition de RFI fulfulde.</em> »

Le fan club de Radio France internationale en fufulde s’est donné rendez-vous en banlieue de Conakry, au quartier Cimenterie. En bons supporters, les membres collectionnent les produits dérivés, autocollants et casquettes siglées RFI.

Mamadou Bissiriou Bah, 28 ans, est l’administrateur de la page Facebook de ce groupe de fans radiophoniques : « RFI n’est pas seulement en Guinée. La radio est présente dans plusieurs pays et ça permet de créer un lien. »

L’apprentissage du fulfulde par la radio

Cette ouverture sur l’ensemble du monde foulaphone, voilà ce qu’apprécient ces auditeurs qui peuvent désormais, grâce à la radio, améliorer leurs connaissances linguistiques : « Parmi les jeunes, comme nous, qui habitent à Conakry, très peu sont capables de parler le fulfulde sans un mot de français. Maintenant quand on écoute RFI en fulfulde, on peut apprendre des termes nouveaux, du vocabulaire. »

C’est chez le « doyen », Alya Diallo, que se réunissent les membres du club les week-ends, pour écouter la radio et parler de l’actualité : « Même si on suit France 24 en français ou RFI en français, si on n’écoute pas RFI fulfulde, c’est comme s’il manquait quelque chose à notre journée. »

Avec ses programmes en fulfulde, RFI s’est rapprochée de son public : « C’est très important de véhiculer aussi des messages dans nos langues locales. On doit mener le débat dans nos propres langues pour permettre à certains d’être mieux informés, mieux orientés. »

Une diffusion encore limitée en Guinée

En Guinée, la diffusion sur la bande FM des programmes en fulfulde est aujourd’hui limitée à un territoire du nord du pays : la région de Labé. Mamadou Bissiriou Bah a un message à faire passer : « Je lance un appel à la rédaction en fulfulde : je lui demande de faire en sorte que RFI fulfulde émette à Conakry. C’est-à-dire qu’on puisse capter RFI sans aller sur internet. Nous avons des parents, des doyens qui ont des petits postes radio. Si on avait l’antenne ici à Conakry ce serait vraiment super. »

À l’origine de ce groupe de fidèles auditeurs, il y a un réseau d’amis, 18 au total, dont le plus jeune est tout juste majeur, le plus âgé a 48 ans. Le fan club souhaite un joyeux anniversaire à RFI en fulfulde : « Joyeux anniversaire à RFI en fulfulde ! »

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :