Royaume-Uni: un pasteur kenyan accusé d’avoir vendu une huile qui «protège » du COVID-19

royaume uni: un pasteur kenyan accusé d’avoir vendu une huile qui «protège » du covid 19 611c66048beb9.jpeg
royaume uni: un pasteur kenyan accusé d’avoir vendu une huile qui «protège » du covid 19 611c66048beb9.jpeg

Un pasteur kenyan et fondateur de l’église Bishop Climate Ministries dans le district de Camberwell, dans le sud de Londres, au Royaume-Uni, Climate Irungu Wiseman, a comparu devant le tribunal après avoir été accusé d’avoir vendu des « kits de protection » pour 91 £ comme remède contre le COVID-19.

Climate Wiseman est accusé de fraude et d’infractions commerciales déloyales après avoir prétendument offert le paquet, qui contenait une petite bouteille d’huile et un morceau de fil rouge comme « kit de protection ». 

Publicité

Wiseman, le chef de l’Église à Camberwell, dans le sud de Londres, a comparu devant le tribunal de première instance de Lavender Hill le lundi 16 août. L’homme de 46 ans aurait commercialisé le mélange de bois de cèdre et d’hysope en prétendant qu’il pourrait être utilisé pour « traiter, prévenir, protéger ou guérir » le coronavirus.

Les allégations auraient été faites « en personne, en ligne, dans des vidéos pédagogiques et par le biais de vidéos de témoignages ». Représentant le Southward Council, le procureur Ryan Thompson a déclaré que l’huile avait « guéri au moins 10 personnes » lors d’appels téléphoniques à l’église au cours de l’enquête. Il a déclaré qu’il y avait un risque de « mal ou de mort » pour ceux qui avaient acheté l’huile , pensant que cela les sauverait.

S’exprimant uniquement pour confirmer son nom, Wiseman a plaidé non coupable à une seule accusation de fraude et à deux accusations en vertu du Règlement sur la protection des consommateurs contre le commerce déloyal entre le 23 et le 24 mars. 

LIRE AUSSI; Ghana: un pasteur met en vente une huile pouvant  »guérir » le coronavirus

Défendant Wiseman, Maeve Thornton a déclaré que l’affaire concernait la liberté de pratiquer sa religion. L’affaire a été renvoyée devant le tribunal de la Couronne de Londres, où Wiseman devrait comparaître le 13 septembre.

Total
12
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :