Rwanda: l’avocat et les proches de Paul Rusesabagina demandent son transfèrement à Bruxelles

rwanda: l’avocat et les proches de paul rusesabagina demandent son transfèrement à bruxelles 612843d78465c.jpeg
rwanda: l’avocat et les proches de paul rusesabagina demandent son transfèrement à bruxelles 612843d78465c.jpeg

Publié le :

Paul Rusesabagina, opposant à Paul Kagame, qui avait acquis la nationalité belge, est actuellement jugé pour terrorisme à Kigali. Le verdict de son procès est attendu le 20 septembre. Il encourt la prison à vie. 

Connu pour avoir sauvé la vie d’un millier de personnes lors du génocide des Tutsi en 1994, Paul Rusesabagina– dont l’histoire a inspiré le film hollywoodien Hotel Rwanda – a ensuite quitté le pays avant de passer dans l’opposition à Paul Kagame. Il vivait en exil lorsqu’il y a un an, alors qu’il voyageait à Dubaï, il est arrêté et amené de force à Kigali. Un enlèvement selon ses proches.

À lire aussi la famille de Paul Rusesabagina porte plainte contre une compagnie aérienne

Il est depuis jugé pour terrorisme. Le verdict, très attendu, était prévu pour le 19 août, mais il a été reporté au 20 septembre prochain. Ses proches ne cessent de dénoncer un procès à charge.

Maître Vincent Lurquin appelle la Belgique à demander au Rwanda de transférer son client à Bruxelles, où une procédure pour les même faits de terrorisme avait été ouverte il y a trois ans. « En juillet 2019, les autorités rwandaises demandent à la Belgique d’ouvrir une instruction, rappelle l’avocat joint par Laure Broulard, du service Afrique, … et pendant un an le juge d’instruction va enquêter…» 

La Belgique n’inculpe pas Paul Rusesabagina et c’est alors que les autorités rwandaises « décident de l’enlever à Dubaï le 28 août de l’année dernière.» Mais l’enquête est toujours en cours, et il est souhaitable que l’instruction se poursuive « de façon plus sereine que celle de Kigali », explique encore  l’avocat.

Maître Vincent Lurquin s’est récemment rendu à Kigali pour s’entretenir avec son client. Il a été expulsé le 21 août par les autorités rwandaises, qui l’accusent d’avoir exercé sur le territoire sans autorisation ni permis.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :