Salles de spectacle fermées: critiqué par Biolay, Riester appelle à être “responsable”

Le chanteur s’en est pris au ministre de la Culture, dénonçant le manque de mesures concernant la réouverture des salles de spectacle. Celui-ci réplique.

Il dénonçait l’inaction du ministre de la Culture. Benjamin Biolay, inquiet du manque de mesures concernant la réouverture des salles de spectacle, s’en est pris cette semaine à Franck Riester lors d’une interview accordée à l’AFP. Dans le logiciel de pensée du gouvernement actuel, la culture avec des aides de l’Etat, c’est une hérésie”, avait notamment déclaré le chanteur.

“Il faudra dans le futur un ministre de la Culture qui soit un poids lourd politique. Il sera le bienvenu. Il verra qu’il aura plein de gens intéressants avec qui discuter, qui ne sont pas si véhéments, qui ont plein de choses à dire sur ce qu’ils connaissent.”

Franck Riester a répondu ce mercredi aux attaques du chanteur: “Je comprends l’envie de Benjamin Biolay de pouvoir rejouer devant un public large, d’avoir un public dans une fosse où tout le monde est serré les uns des autres mais est-ce que c’est raisonnable aujourd’hui?”, s’est interrogé le ministre sur le plateau des 4 Vérités de France 2.

Riester appelle à ne pas “gâcher” le confinement

“Il faut être responsable”, a renchéri le ministre. “On n’a pas fait trois mois de confinement pour tout gâcher parce que d’un seul coup, on relâcherait toutes les précautions qui sont nécessaires.”

“Il y a sans doute un peu de populisme derrière le fait de ne plus parler de culture en récession, ‘ce n’est pas le moment de parler des cultureux’. Mais dans ‘les cultureux’, il y a beaucoup de smicards, des gens qui ont des crédits et qui se demandent quel futur métier ils vont pouvoir faire”, avait également déclaré Biolay en début de semaine.

“Pour les concerts, on nous dit ‘faites comme bon vous semble, au pire on peut annuler vos spectacles au dernier moment…’. Quand on choisit ce métier de saltimbanque, et que c’est ‘la guerre’ – mot du président de la République – on sait que la culture, on l’oublie, malheureusement”, avait-il encore déploré.

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :