Salon de l’agriculture: le Nigeria et le Soudan à la rencontre du marché français

salon de l’agriculture: le nigeria et le soudan à la rencontre du marché français 621ad544b3d88.jpeg
salon de l’agriculture: le nigeria et le soudan à la rencontre du marché français 621ad544b3d88.jpeg

Publié le :

                Des pays africains au Salon de l'agriculture qui s'est ouvert à Paris ce samedi 26 février 2022. À côté des nombreux stands ivoiriens, le Soudan et le Nigeria sont représentés par des paysans. Ils sont venus présenter leurs produits et créer des partenariats pour pénétrer le marché français.                </p><div readability="55.71974522293">

                <p>Distributeurs, chambres de commerce, etc. Mouna Hassan Merani enchaine les rendez-vous. Elle est venue faire la promotion de l'arboriculture soudanaise. Sur son stand, des fruits séchés, de la gomme arabique et du café.

« Nous devons apporter de la valeur ajoutée à tous nos produits et nous voulons que les Français puissent les tester. C’est très important pour nous d’être là… Même si notre pays connait de gros problèmes politiques, nous espérons ramener quelques succès là-bas. »

Recherche de distributeurs pour le marché européen

Funke Bolujoko, productrice de thé à Mowe au nord de Lagos, met en avant ses produits 100% naturel. Une tendance qui fonctionne bien sur le marché européen : « Ma mission, c’est de rencontrer des distributeurs qui pourraient faire connaître et vendre nos produits en France et en Europe. J’en ai rencontré un tout à l’heure… il est très intéressé pour assurer la distribution de nos thés au Maroc et ici en France. Donc j’essaie d’en convaincre encore plus. »

Le Nigeria mise sur l’agriculture. Elle représente un quart de son PIB. Mais les exportations de ces produits comme le cacao, le sésame ou la noix de cajou ont connu une importante chute à la fin de l’année 2021.

►À lire aussi : Salon de l’Agriculture de Paris, le Rwanda y est avec notamment son café Arabica

            </div>
Total
12
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :