Somalie: un célèbre journaliste tué dans un attentat suicide

somalie: un célèbre journaliste tué dans un attentat suicide 61a03fea05911.jpeg
somalie: un célèbre journaliste tué dans un attentat suicide 61a03fea05911.jpeg

Un éminent journaliste somalien, Abdiaziz Mohamud Guled, a été tué par un kamikaze d’Al-Shabaab dans la capitale, Mogadiscio.

Guled, directeur d’une Radio à Mogadiscio, communément appelé Abdiaziz Afrika, a été tué dans l’explosion qui s’est produite alors qu’il sortait d’un restaurant le samedi 21 novembre.

Publicité

L’attaque a blessé plusieurs autres personnes, dont le directeur de la télévision nationale somalienne et un chauffeur.

Le journaliste chevronné, qui critiquait le groupe armé islamiste, était bien connu pour ses entretiens avec des suspects détenus et ses émissions attiraient souvent un large public.

Le responsable gouvernemental Ismael Mukhtar Omar, un ancien collègue d’Abdiaziz, a déclaré que la police avait confirmé que l’explosion avait été causée par un kamikaze.

LIRE AUSSI: Afghanistan: une journaliste et militante des droits des femmes, abattue en plein jour

« Il est sorti du restaurant et est monté dans sa voiture avec un collègue après avoir dîné et le kamikaze s’est précipité sur la vitre de la voiture et s’est fait exploser », a déclaré un autre collègue, Ali Mohamed.

«Mon cousin Abdiaziz a été tué par un kamikaze immédiatement après être sorti d’un restaurant… Il est décédé alors qu’il était transporté d’urgence à l’hôpital.  Il a toujours fait la lumière sur al-Shabab, que Dieu accorde la paix à son âme », a déclaré son cousin, Abdullahi Nur, à l’agence de presse Reuters.

Dans un communiqué, le vice-ministre somalien de l’Information, Abdirahman Yusuf Omar, a déclaré que le pays avait perdu un « homme courageux« .  .

Le Premier ministre somalien Mohamed Hussein Roble, qui a présenté ses condoléances à la famille de Guled.

 « Abdiaziz était un journaliste travailleur et un héros national qui travaillait pour son pays, son peuple et sa religion avec courage et acharnement », a-t-il déclaré.

Al-Shabaab a revendiqué l’attaque et a ciblé le journaliste pour « avoir commis des crimes contre l’islam »

« Les moudjahidines chassaient Abdiaziz depuis longtemps.  Il a commis des crimes contre l’islam, il a été impliqué dans le meurtre de moudjahidines », a déclaré à Reuters Abdiasis Abu Musab, porte-parole de l’opération militaire al-Shabab. Le journaliste a été enterré hier dimanche 21 novembre.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :