Tchad: à Faya-Largeau, les manifestations se poursuivent

tchad: à faya largeau, les manifestations se poursuivent 619d992db06a6.jpeg
tchad: à faya largeau, les manifestations se poursuivent 619d992db06a6.jpeg

Publié le :

                De nouvelles manifestations contre la décision du gouverneur de la province de saisir tous les véhicules qui ne sont pas en règle ont éclaté lundi 22 novembre. Les manifestants exigent la démission du gouverneur tandis que les autorités optent pour la médiation.                </p><div readability="64.233758348512">

                <p><em>Avec notre correspondante à Ndjamena</em>, <strong>Aurélie Bazzara-Kibangula</strong>

Dès 7 heures du matin, heure locale, les policiers ont tenté de déloger les manifestants à coups de gaz lacrymogène. Mais un habitant affirme qu’une centaine de jeunes et des femmes continuent d’occuper en permanence la place blanche de Faya-Largeau. Il raconte également que les boutiques sont fermées depuis quatre jours.

Les tensions sont montées d’un cran la semaine dernière après la mort par balle d’un jeune manifestant. Une source sécuritaire affirme, de son côté, que des renforts policiers sont arrivés de Ndjamena et que la ville est maintenant calme.

C’est la décision des autorités de confisquer les véhicules qui ne sont pas en règle qui a provoqué la colère des manifestants. Depuis, dans un communiqué, le maire de la ville a fait marche arrière et a annoncé la suspension de la rafle des véhicules jusqu’à nouvel ordre.

Mais cette décision ne suffit pas pour les manifestants, qui exigent la démission du gouverneur de la province du Borkou, dans le nord du Tchad. Aucune négociation n’est possible fait savoir l’un des manifestants. « Depuis son arrivée, la situation sécuritaire s’est dégradée », rajoute-t-il.

Deux médiations ont été menées, sans succès, par les autorités. D’autres rencontres entre autorités et manifestants sont prévues ces prochains jours, selon une source locale.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :