Tchad : des milliers de militants réunis lors d’un meeting de soutien à la junte

tchad : des milliers de militants réunis lors d’un meeting de soutien à la junte 61ecb0c260532.jpeg
tchad : des milliers de militants réunis lors d’un meeting de soutien à la junte 61ecb0c260532.jpeg

Publié le :

                Un imposant meeting de soutien au Conseil militaire de transition s'est tenu samedi 22 janvier dans le plus grand stade de la capitale. Des milliers de Tchadiens ont répondu à l'appel du président du Mouvement national pour le changement au Tchad (MNCT) - parti de l'ex-opposant au défunt chef de l'État -, Mahamat Ahmat Lazina, rallié à la junte qui l'a nommé ministre de l'Environnement. Objectif de ce meeting : appeler tous les Tchadiens à participer au dialogue national inclusif annoncé pour le 15 février. Avant cela, une rencontre est prévue à Doha avec les responsables politico-militaires, mais elle tarde à s'organiser.                </p><div readability="69.07761732852">

                <p><em>Avec notre correspondante à Ndjamena</em>, <strong>Aurélie Bazzara-Kibangula</strong>

Des milliers de militants, des cavaliers et des chameliers ont répondu à l’appel du président du Mouvement national pour le changement au Tchad. Sur scène, des artistes jouent de la musique traditionnelle et des comédiens font le show. Avec pour thème le vivre ensemble. 

Haroune Moussa Younous, un représentant des jeunes, applaudit :  « Il faut soutenir le dialogue. Il va nous permettre de vivre ensemble. On en a marre des gens qui disent qu’il y a des Tchadiens du Nord et ceux du Sud. Nous sommes tous Tchadiens. » 

Puis, dans un boubou blanc immaculé, Mahamat Ahmat Lazina monte sur la tribune pour appeler tous les Tchadiens, responsables de groupes rebelles compris, à participer au dialogue pour, dit-il, « enterrer la hache de guerre ». 

Sans jamais prononcer son nom, le ministre de l’Environnement a également adressé un message à Succès Masra, leader des Transformateurs. « J’invite spécialement mon jeune frère qui a animé son meeting ici il y a quelques semaines, de ne pas rester en marge du dialogue national inclusif, mais d’y prendre part. Parce qu’il a de bonnes idées et des initiatives à mettre à contribution pendant ce dialogue. »

Si ce meeting n’est pas « une démonstration de force » selon le ministre, beaucoup y voit une réponse aux Transformateurs, qui avaient, eux aussi, rempli le stade il y a deux semaines.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :