Tout ce qu’il faut savoir sur cette photo de prétendus « réfugiés européens » fuyant vers l’Afrique

tout ce qu’il faut savoir sur cette photo de prétendus « réfugiés européens » fuyant vers l’afrique 6137c52ce2a41.jpeg
tout ce qu’il faut savoir sur cette photo de prétendus « réfugiés européens » fuyant vers l’afrique 6137c52ce2a41.jpeg

Des images relayées depuis la crise des migrants en 2015 sont
devenues virales depuis un moment sur les réseaux sociaux.

Selon Le Monde, ces photos montrent un navire submergé de passagers, amarré à un port. Sur le quai, une foule compacte se masse devant le bateau. Il existe plusieurs légendes accompagnant la photo. Elles appellent les « Occidentaux » à regarder leur histoire avant de critiquer la venue de migrants dans leurs pays.

Publicité

Tout ce qu'il faut savoir sur cette photo de prétendus « réfugiés européens » fuyant vers l’Afrique

Plusieurs versions sont énumérées sur les images, une
première version de la légende raconte :

« Des réfugiés européens au cours de la première
guerre fuyant l’Europe pour l’Afrique du Nord, l’Algérie, la Tunisie et le
Maroc, c’est juste un rappel aux Occidentaux pour arrêter de se foutre des
Africains. »

Une seconde version situe cette image au cours de la
seconde guerre mondiale :

 « Des centaines de milliers de réfugiés européens. Au cours de la seconde guerre mondiale, le sauvetage de leurs familles et d’eux-mêmes se dirige vers les pays arabes que sont l’Algérie, le Maroc et la Tunisie. Ils ont été accueillis par des familles musulmanes et ont partagé le pain et la maison avec elles. »

Ces images existent bien, elles n’ont pas été retouchées. Mais elles n’ont été prises ni pendant la première ni pendant la deuxième guerre mondiale. Elles illustrent un drame migratoire qui s’est joué au début des années 1990 en Europe de l’Ouest : le débarquement, en août 1991 à Bari, en Italie, de ressortissants albanais.

L’instabilité politique et économique en Albanie, lors de
la dislocation de l’URSS,  a conduit de
nombreux Albanais à fuir pour rejoindre l’Italie, dont le point de mire sera
atteint lors d’un exode massif d’Albanais en août 1991.

C’est à bord du cargo Vlora que près de 20 000 migrants ont embarqué illégalement le 7 août et forcé le capitaine à voguer vers la côte italienne. En gagnant le port de Bari, de nombreux migrants sont tombés à l’eau ou ont été blessés au cours du débarquement.

Photo d’Illustration

Total
5
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :