«Twist à Bamako», le nouveau film de Robert Guédiguian

«twist à bamako», le nouveau film de robert guédiguian 61d649a559a54.jpeg
«twist à bamako», le nouveau film de robert guédiguian 61d649a559a54.jpeg

Publié le :

                Dans « Twist à Bamako », Robert Guédiguian, le plus marseillais des cinéastes français, raconte une histoire d'amour impossible dans le Mali des premières années de l'indépendance.                </p><div readability="61.864168618267">

                <p>Le twist est-il soluble dans la révolution socialiste ? La question pourrait sembler anecdotique, mais c'est l'un des thèmes du nouveau film de Robert Guédiguian. Samba, jeune révolutionnaire engagé, aimerait pouvoir concilier son idéal communiste avec le goût pour les musiques américaines, et son amour naissant pour Lara, jeune fille rencontrée dans un village bambara et mariée de force. Mais dans le Mali indépendant de 1962, les traditions ont encore la vie dure. Et le nouveau pouvoir socialiste aimerait que la jeunesse se concentre sur la réforme agraire.

Le Marseillais Robert Guédiguian affirme avoir mis beaucoup de lui dans le personnage de Samba : ses idéaux révolutionnaires, son goût pour les motos et la danse : « Oui le personnage de Samba, c’est moi. Cette histoire de luttes de classe, cette lutte pour la condition féminine, contre la féodalité, contre le patriarcat. Cette histoire est la mienne. Évidemment, je prétends que l’histoire du monde m’appartient. Je pense à l’universalité de la lutte des classes, ce combat entre les riches contre les pauvres, et je défendrai toujours cette idée-là. »

Robert Guédiguian prouve qu’en investissant un autre territoire, l’Afrique, et une autre temporalité, son cinéma reste le même, empreint d’humanisme et d’une infinie tendresse pour la jeunesse et les idéaux révolutionnaires.

Retrouver notre entretien avec Robert Guédiguian dans l’émission Tous les cinémas du monde

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :