Ukraine: Zelensky s’entretient avec Sissoco Embaló pour obtenir le soutien de la Cédéao

ukraine: zelensky s’entretient avec sissoco embaló pour obtenir le soutien de la cédéao 62ec745f1b1a9.jpeg
ukraine: zelensky s’entretient avec sissoco embaló pour obtenir le soutien de la cédéao 62ec745f1b1a9.jpeg

Publié le :

                Après s’être adressé à l’Union africaine le 20 juin dernier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est entretenu jeudi 4 août avec le président en exercice de la Cédéao, le chef d’Etat bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló, par visioconférence. En toile de fonds de cet entretien qui a duré une vingtaine de minutes, la situation en Ukraine ravagée par l’invasion de la Russie.                </p><div readability="49.782999308915">

                <p><em>Avec notre correspondant à Bissau, </em><strong>Allen Yéro Embalo</strong>

Le président Volodymyr Zelensky souhaite le ralliement des pays africains. Il a donc laissé entrouverte la porte du dialogue pour une issue négociée du conflit avec la Russie. L’implication des dirigeants africains est donc très souhaitée par Kiev.

Cet entretien survient alors que les États africains sont apparus à plusieurs reprises divisés sur la conduite à adopter vis-à-vis de Moscou depuis le début de la guerre.

À lire aussi Ukraine: le président Zelensky a-t-il réussi à convaincre l’Union africaine?

Réaffirmant son « adhésion aux principes du non-alignement et du règlement pacifique des différends », le président Embaló a promis de se rendre à Kiev en compagnie du président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall, en septembre.

La Guinée-Bissau, qui assure la présidence tournante de la Cédéao, fait partie des 58 pays qui se sont abstenus lors du vote le 7 avril de l’Assemblée générale de l’ONU suspendant la Russie du Conseil des droits de l’homme en raison de l’invasion de l’Ukraine.

À lire aussi Exclusion de la Russie du Conseil des droits de l’homme de l’ONU: la position des Africains

            </div>
Total
5
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :