Un homme marié meurt en faisant l’amour avec sa maîtresse dans un parking

un homme marié meurt en faisant l’amour avec sa maîtresse dans un parking 61a18d8c0f107.jpeg
un homme marié meurt en faisant l’amour avec sa maîtresse dans un parking 61a18d8c0f107.jpeg

Une histoire émanant du Zimbabwe révèle qu’un officier de police marié a rencontré la mort lors d’une rencontre [email protected] avec sa maîtresse.

Les rapports indiquent que le triste incident s’est produit dans un centre commercial où le policier Makomborero Mazowe passait du temps de qualité avec son amante, Cindy Vhutuza.

Publicité

La maîtresse en question a déclaré aux journalistes que l’homme était décédé au cours des préliminaires après avoir refusé d’avoir des relations sexuelles avec pénétration avec lui avant qu’ils n’aient tous les deux subi un test de dépistage du VIH. Cindy a déclaré qu’au cours des préliminaires , il avait commencé à faire des bruits étranges et avant qu’elle ne puisse sauver la situation, il était « parti « .

Dans une interview avec le tabloïd quotidien H-Metro, Vhutuza a déclaré : « J’ai vécu une situation terrible avec Mazowe. Nous avons passé la majeure partie de la journée à parler et à écouter de la musique. Nous n’avions pas d’argent, alors j’ai pris des arachides séchées et de la pastèque, et c’était tout.

J’étais au volant lorsque nous avons garé la voiture dans le parking des magasins à proximité d’un poste de police. Mazowe voulait coucher avec moi, mais j’ai refusé, arguant que nous devions d’abord passer un test de dépistage du VIH. Il a insisté, disant qu’il était trop excité et a choisi de trouver un soulagement grâce à une branlette.

Je l’ai aidé, mais il n’a pas joui. Au lieu de cela, il est entré en transe comme s’il avait du sexe et a produit un son inconnu. J’ai eu peur et j’ai appelé à l’aide un passant. J’ai demandé l’aide d’un chauffeur autorisé pour nous emmener chez un médecin, mais nous n’en avons pas obtenu.”

LIRE AUSSI: Un homme marié drogué et assassiné par sa maîtresse

Elle a poursuivi en disant qu’elle avait du mal à faire face à l’incident. « Je suis émotionnellement épuisée et j’ai du mal à accepter comment mon amour s’est terminé de cette manière. » La police a également confirmé la mort de Mazowe. Le porte-parole de la police, le commissaire adjoint, Paul Nyathi, a confirmé l’incident.

Total
30
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :