Un homme organise le meurtre de sa femme afin d’hériter de ses nombreux biens

un homme organise le meurtre de sa femme afin d’hériter de ses nombreux biens 61bbec362b7b0.jpeg
un homme organise le meurtre de sa femme afin d’hériter de ses nombreux biens 61bbec362b7b0.jpeg

Les agents de l’équipe d’intervention du renseignement de la police nigériane (IRT) ont arrêté quatre (4) suspects dans le cadre de l’enlèvement et du meurtre horrible de Mme Nneka Nwanyi-Sunday Emeh Kalu qui avait été portée disparue et retrouvée morte dans un champ de manioc le 29 août 2021 dans l’Etat d’Ebonyi.

Un communiqué publié par le porte-parole de la police, Frank Mba, indique que les suspects ont été identifiés ainsi que le mari de la défunte qui est le principal suspect. Les suspects ont entre 25 et 40 ans et sont tous originaires du village de Nguzu Edda dans la zone du conseil local d’Afikpo Sud de l’État d’Ebonyi.

Publicité

Mba a déclaré que les enquêtes sur la mort de la victime faisaient suite à une plainte reçue des habitants de la communauté de Ngugworo, dans l’État d’Ebonyi, où résidait la victime lorsque le corps en décomposition de Kalu a été découvert. Les enquêtes discrètes menées par l’équipe de police ont conduit à l’arrestation des quatre suspects.

LIRE AUSSI: «Ma femme a engagé 4 hommes pour me tuer afin de s’acquérir de mes biens», révèle un Ghanéen

Les enquêtes menées par l’équipe de police ont révélé qu’Emeh Kalu – le mari de la défunte, dans le but d’ » hériter  » frauduleusement et à la hâte des nombreux actifs de sa femme, notamment des biens fonciers, des maisons, de l’argent en banque et une entreprise florissante, etc., a appelé les services  de cinq (5) autres éléments criminels pour mettre en scène l’enlèvement de sa femme en l’attirant à le rencontrer à un carrefour pour prendre quelque chose pour la maison.

Les enquêtes ont en outre révélé comment les criminels l’avaient étranglée à mort après avoir obtenu les informations nécessaires sur l’endroit où se trouvaient les titres de propriété et d’autres documents pertinents concernant ses biens.  Les efforts sont intensifiés pour arrêter d’autres suspects et personnes inculpées dans cette affaire en vue de conclure les enquêtes.”

Tout en exprimant ses condoléances à la famille de la défunte pour cette perte malheureuse, le porte-parole de la force a enjoint aux familles et aux proches d’être le «gardien de leur frère» et de fournir rapidement des informations à la police qui aideraient à contenir de manière proactive les crimes et toutes les formes de violence s3xiste.

LIRE AUSSI: «Ma femme a engagé 4 hommes pour me tuer afin de s’acquérir de mes biens», révèle un Ghanéen

Mba a ajouté que tous les suspects seraient traduits en justice à la fin de l’enquête.

Total
10
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :