Une femme retrouvée morte dévorée par ses 20 chats

une femme retrouvée morte dévorée par ses 20 chats 62b122442c628.jpeg
une femme retrouvée morte dévorée par ses 20 chats 62b122442c628.jpeg

Une femme a été mangée par ses 20 chats après s’être effondrée chez elle.

La police a été horrifiée lorsqu’elle a découvert les restes partiellement mangés de la femme, après avoir reçu un appel d’un collègue inquiet. La femme était une éleveuse de chats qui gardait chez elle les 20 chats géants de race Maine Coon.

Les policiers ont été alertés par l’une de ses employés qui a déclaré qu’elle ne pouvait pas rentrer en contact avec sa patronne. À l’intérieur de sa maison, la police a retrouvé son corps partiellement mangé entouré de chats affamés.

La police pense qu’elle était morte depuis deux semaines alors qu’ils ont sondé sa dépouille en décomposition.

Elle a été retrouvée dans la propriété de Bataysk, dans la région de Rostov, en Russie.

Les chats ont été laissés seuls pendant deux semaines, il n’y avait pas de nourriture, alors que manger d’autre ? » , a déclaré un expert en sauvetage d’animaux qui s’est occupé de certains des chats. “C’est compréhensible non ? Ils ont mangé ce qu’il y avait.”, a t-il ajouté.

Et certains des chats en meilleure santé ont maintenant été transférés à de nouveaux propriétaires pour seulement 29 £ chacun.

On ne sait pas, rapportent les médias locaux, si leurs nouveaux propriétaires ont été informés de leur goût pour la chair humaine.

Les chats Maine Coon sont connus pour leur grande taille et sont originaires de l’État américain du Maine. C’est une espèce de chat de race extrêmement populaire qui occupe actuellement la troisième place sur la liste de popularité mondiale des chats de compagnie. Il est normalement connu pour sa nature passive et est souvent connu comme « le gentil géant ».

LIRE AUSSI: Ghana: un homme lapidé à mort pour avoir volé un chat

Des études ont montré que les propriétaires de chats qui meurent à la maison risquent d’être dévorés par leurs chats affamés. Les scientifiques ont fait la découverte choquante après que deux chats sont entrés par effraction dans leur centre de recherche pour se régaler de cadavres en décomposition dans le Colorado, aux États-Unis.

Total
60
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :