Une mariée abattue d’une balle perdue à sa cérémonie de mariage

une mariée abattue d’une balle perdue à sa cérémonie de mariage 62d75e356a333.jpeg
une mariée abattue d’une balle perdue à sa cérémonie de mariage 62d75e356a333.jpeg

Une mariée a malheureusement été abattue lors de sa propre cérémonie de mariage après qu’une balle perdue provenant de coups de feu de célébration l’a atteinte à la tête.

Mahvash Leghaei, 24 ans, s’est mariée à Firuzabad en Iran lorsqu’un invité, qui serait un cousin du marié, a tiré avec son fusil de chasse de grande puissance sans licence. La balle aurait traversé son crâne et aurait également blessé deux invités lors de l’événement.

Une mariée abattue d’une balle perdue à sa cérémonie de mariage

Le porte-parole de la police, le colonel Mehdi Jokar, a déclaré: «Nous avons reçu un appel d’urgence concernant une fusillade dans une salle de mariage de la ville de Firuzabad et des officiers ont été immédiatement dépêchésLes officiers ont découvert que quelqu’un avait tiré avec un fusil de chasse dans le cadre de la tradition nomade locale, mais malheureusement, à cause de la foule et du mauvais contrôle de l’arme par la personne, il a réussi à tirer sur trois personnes, deux hommes et la mariée.

Le tireur a ensuite fui la zone, mais la police a localisé l’homme portant toujours le fusil de chasse sans licence qui avait été tiré lors du mariage. »

Une mariée abattue d’une balle perdue à sa cérémonie de mariage

Selon les premières informations, deux balles ont été tirées, la première sans incident, mais la seconde touchant la mariée à la tête, traversant son cerveau et touchant les deux autres invités. Le porte-parole de la police a déclaré que la mariée avait été placée dans le coma et qu’elle était décédée plus tard, mais que les deux autres personnes n’avaient pas été grièvement blessées. Le tireur a été identifié comme étant un homme de 36 ans qui n’a pas été nommé mais qui serait un cousin du marié.

LIRE AUSSI: Une mariée meurt sur le chemin de l’église le jour de son mariage (afrikmag.com)

Le porte-parole de la police a ajouté: « Naturellement, toute perturbation de l’ordre public comme celle-ci franchit la ligne rouge alors la police doit agir, et les gens doivent savoir que pour créer une communauté sûre, le tir est interdit lors des mariages. Nous prendrons des mesures sévères contre quiconque enfreindra cette règle. »

La coutume de tirer avec une arme à feu lors des mariages est illégale mais reste courante au Moyen-Orient.

Total
6
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :