Zambie: défections dans les rangs du président sortant Edgar Lungu

zambie: défections dans les rangs du président sortant edgar lungu 611c6552d12f2.jpeg
zambie: défections dans les rangs du président sortant edgar lungu 611c6552d12f2.jpeg

Publié le : Modifié le :

Au lendemain de la victoire de l’opposition en Zambie, l’ancien parti au pouvoir, le Front patriotique, subit une série de défections. Plusieurs membres ont claqué la porte du parti du président sortant, Edgar Lungu, à la suite de sa défaite face à l’opposant Hakainde Hichilema. Et selon certains analystes, la débandade ne fait que commencer.

Parmi les défections, celle de l’influent Charles Kakoma est particulièrement remarquée. Transfuge du parti d’Hichiléma, l’UPND, il avait rejoint le Front patriotique, le parti alors au pouvoir, il y à peine cinq mois, dénonçant le manque de vision de Hakainde Hichilema. Aujourd’hui, cet homme politique de la circonscription de Zambezi West, change à nouveau de discours, affirmant qu’il a toujours été fidèle à l’UPND.

Même son de cloche chez Edify Hamukale. Le candidat du Front patriotique pour la circonscription de Mazabuka Central quitte le parti, mais dit rester « un patriote de la patrie ». D’autres, comme Andrew Lubabasha, député de la circonscription de Chipangali, ont manifesté leur volonté de rejoindre l’opposition.

Contrôle du Parlement

Les observateurs s’interrogent sur le positionnement politique de Dora Siliya, ministre de la Communication et candidate malheureuse du Front patriotique dans la circonscription de Petauke Central. Lundi 16 août, elle a félicité Hakainde Hichilema pour sa victoire, affirmant que la volonté du peuple avait été entendue. Il y a quelques années, Siliya avait quitté le parti au pouvoir à l’époque, le MMD, pour rejoindre le Front patriotique.

Selon les analystes, il ne faudrait qu’une poignée de membres du Front patriotique basculant vers l’UPND pour donner à Hichilema le contrôle du Parlement. Lors des élections législatives, qui ont eu lieu en même temps que la présidentielle, l’UPND a remporté 60% des sièges.

► À lire aussi : Zambie: l’opposant Hakainde Hichilema remporte largement la présidentielle

Règlement de comptes au Front patriotique

Au sein du Front patriotique, l’heure est au règlement de comptes. Le parti s’interroge sur son avenir. Bizwell Mutale, haut cadre du Front Patriotique a publié, ce mardi, un communiqué appelant à la démission de tous ceux qu’il juge responsables de la déroute.

Il dénonce la mauvaise performance du parti au pouvoir aux élections présidentielles. Cette défaite, selon lui, s’explique par l’absence d’engagement de certains hauts responsables. Pour rétablir la confiance des électeurs, Bizwell Mutale demande la démission pure et simple du secrétaire général lui-même, du président du parti et tous les membres du comité exécutif du PF.

Total
12
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :